Isabelle Foriat et l'Atelier Patrimonium, atelier de restauration de tableaux et objets d'art

Publié le par aix'elles

Isabelle Foriat et l'Atelier Patrimonium, atelier de restauration de tableaux et objets d'art Isabelle Foriat et l'Atelier Patrimonium, atelier de restauration de tableaux et objets d'art

Isabelle Foriat est Restauratrice-Conservatrice de tableaux et d’objets d’art polychromes. Elle est titulaire d’un diplôme (avec mention) de Conservation-Restauration de biens culturels spécialité peintures, obtenu à l’Atelier de la Renaissance à Lyon, établissement formant aux techniques artistiques de restauration et de conservation de tableaux de chevalet.
 

  • Elle adhère aux règles de déontologie de l’ECCO, fédération européenne des conservateurs restaurateurs et applique les principes de la Chartre de Venise qui définit le plan international, les grandes règles de la conservation et de la restauration du patrimoine.
  • Sa clientèle se compose de musées, églises, particuliers, collectionneurs, professionnels du marché de l’art et collectivités locales.
  • Elle réalise les opérations sur le support et la couche picturale selon les techniques anciennes traditionnelles (rentoilage, colla di pasta, cire) et techniques modernes (doublage synthétique). Elle emploie des matériaux stables et réversibles. Elle vous propose par exemple : nettoyage, allègement de vernis, refixage, changement de châssis, masticage, façonnage des mastics, réintégration illusionniste ou techniques discernables (pointillisme, tratteggio) …
  • D’autre part, elle anime des ateliers d’aquarelle, huile, acrylique, dessin.
  • Expression et thérapie par l’art : elle intervient auprès d’E.P.H.A.D (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et du CENTRE HOSPITALIER DE MONTPERRIN.

Atelier Patrimonium - Isabelle Foriat - Conservation et Restauration de tableaux et d’objets d’art - Cours de peinture
192 chemin des moulins 84120 PERTUIS
Tél : 06.50.70.13.78

www.atelierpatrimonium.fr    courriel : i.foriat@gmail.com

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article