Lisette Guérin participe à la semaine mondiale de la réflexologie du 21 au 26 septembre

Publié le par aix'elles

Lisette Guérin participe à la semaine mondiale de la réflexologie du 21 au 26 septembre

A l'occasion de la "Semaine Mondiale de la Réflexologie" organisée par les reflexologues du monde entier du 21 au 26 septembre 2015 afin de mieux faire connaître leur pratique, retrouvez  Lisette Guérin qui répond aux questions que vous vous posez peut-être au sujet de la réflexologie.

Page Facebook des Reflexologues du Pays d'Aix et du Lubéron

Lisette Guérin participe à la semaine mondiale de la réflexologie du 21 au 26 septembre

La réflexologie plantaire

D’où ça vient ?
La plupart des gens pense que la réflexologie vient de Chine. C’est vrai, mais la réflexologie plantaire est une pratique de soin ancestrale dont on retrouve les traces dans différentes cultures très éloignées géographiquement : en Chine bien sûr mais aussi en Egypte, en Inde, chez les amérindiens. Elle a été redécouverte au siècle dernier par un médecin américain et Eunice Ingham, une physiothérapeute, a poursuivi ses travaux pour élaborer la cartographie que nous utilisons encore aujourd’hui. Depuis la réflexologie ne cesse d’évoluer partout dans le monde et fait l’objet de nombreuses recherches et essais.

Qu’est ce que c’est, comment ça marche ?
La réflexologie repose sur le principe que le pied (ou la main, l’oreille etc) est le reflet du corps : à chaque « zone réflexe » du pied correspond un organe, une glande ou une partie du corps humain.
Par des pressions manuelles spécifiques, le réflexologue peut localiser des tensions, stimuler les facultés d’autoguérison et aider le corps à rétablir son homéostasie, son équilibre.
En l’état actuel des connaissances, il n’y a pas vraiment d’explications « scientifiques » aux bienfaits de la réflexologie mais plusieurs pistes expliquent cette action « à distance » de la réflexologie : la présence d’abord de 7200 terminaisons nerveuses sur chaque pied, reliées au système nerveux central par la moelle épinière ; l’effet incontestable de la relaxation sur le système hormonal et la physiologie du corps en général ; les progrès des neuro-sciences et la découverte des neurotransmetteurs ; les ponts qui sont de plus évidents entre médecine occidentale et médecines traditionnelles (chinoise en particulier) et l’intégration des notions d’énergétique.
Même le plus cartésien des cartésiens « lâche » le raisonnement « scientifique » quand il est soulagé par la réflexologie.

Que peut-on en attendre ?
La réflexologie plantaire (ou palmaire) apporte une détente profonde et rapide, une libération du stress et des tensions mais ce n’est pas un simple massage de confort et de bien-être.
Recourir à la réflexologie permet non seulement de mieux gérer le stress, l’anxiété, la fatigue mais aussi améliore la circulation (sanguine et lymphatique) et l’élimination des toxines, renforce le système immunitaire, équilibre les systèmes nerveux et endocriniens. C’est une agréable pratique préventive !
Mais la réflexologie parvient aussi souvent à soulager la douleur et de nombreux troubles fonctionnels (digestifs, respiratoire, urinaires…). Elle est un complément idéal à la médecine conventionnelle mais ne peut en aucun cas s’y substituer. Le réflexologue ne peut modifier ou prescrire un traitement médical ni établir un diagnostic (sauf s’il est lui même médecin !).
D’un point de vue psychique et émotionnel elle aide à mieux vivre certaines émotions désagréables, à passer des caps difficiles ou à se sentir mieux ancré et plus concentré par exemple.
C’est une pratique qui « prend soin » de la personne dans sa globalité, dans toutes ses composantes physique, énergétique, psychique et émotionnelle.

Comment se déroule une séance ?
Quelques questions préalables permettent de repérer les troubles connus dont souffre la personne ou les contre indications éventuelles. La personne est ensuite installée confortablement sur une table de massage ou dans un transat, dans une ambiance propice à la détente.
La séance de réflexologie à proprement parler débute par une « relaxation des pieds » qui permet au praticien de découvrir les pieds de la personne, les points où il faudra peut être insister. Il stimule ensuite par des gestes très précis l’ensemble des deux pieds, en suivant tel ou tel « protocole » qui lui paraît adapté. Une séance dure généralement de 45 minutes à une heure pour un adulte.

Y a-t-il plusieurs façons de pratiquer la réflexologie ?
Oui, presque autant que de réflexologues ! Certains réflexologues sont formés « à l’occidentale » selon la méthode d’Eunice Ingham (et toutes ses variantes).
D’autres adaptent leur pratique à l’énergétique chinoise par exemple et s’appuient sur les principe du Qi, du yin et du yang et des 5 éléments. En médecine traditionnelle chinoise, la réflexologie est considérée comme un soin préventif et curatif à part entière. Le praticien cherche l’origine des déséquilibres. Par son toucher, son ressenti, il affine l’orientation de sa séance.
D’autres réflexologues encore peuvent pratiquer une réflexologie dite « émotionnelle » qui vise à dissiper les blocages, à transformer les émotions.
Il y a donc plusieurs méthodes possibles pour obtenir de bon résultats. En ce qui me concerne, j’utilise l’une ou l’autre des techniques auxquelles je me suis formée en presque dix années de pratique. J’ajuste la séance en fonction de la personne, de ses besoins, de mon propre ressenti …
Combien de séances sont nécessaires ?
Tout dépend ! De l’ancienneté et de l’intensité des troubles, de la réceptivité de la personne elle-même, du lien de confiance qui s’établit. Sur certaines personnes ça ne marche pas ! Mais il faut généralement au moins trois séances rapprochées pour voir une amélioration, ensuite on peut espacer. Il faut prévoir jusqu’à 5 ou 6 séances pour retrouver l’équilibre. Ensuite c’est à chacun de trouver son rythme (une fois par mois ou quelques séances aux changements de saison par exemple).

Y a-t-il des contre indications ?
La réflexologie est non invasive et sans danger. Il existe une seule réelle contre-indication c’est la phlébite ou la thrombophlébite. En dehors de ça un ou une réflexologue professionnel(le) saura prendre toutes les précautions nécessaires sur un enfant, une femme enceinte, une personne âgée ou en présence d’une pathologie particulière. La réflexologie est d’ailleurs utilisée en complémentarité d’autres thérapies pour limiter les effets secondaires des traitements contre le cancer par exemple ou faciliter la détente avant une intervention chirurgicale…
En conclusion la réflexologie est une pratique de santé douce et naturelle mais profonde et puissante. Elle occupe une place de choix pour promouvoir santé, équilibre et bien-être !
A pratiquer sans modération !

Lisette Guérin – Réflexologie et Relaxation en Pays d’Aix
Membre de la Fédération Française des Réflexologues

Vous pouvez me retrouver sur www.reflexo13.com ou www.facebook.com/reflexo13
Ou encore sur la page facebook de l’ARPAL, la toute jeune Association des Réflexologues du Pays d’Aix et Luberon qui se mobilise pour la semaine mondiale de la réflexologie www.facebook.com/reflexologuespaysdaixetluberon

 

 

 

Commenter cet article

melki 16/09/2015 12:36

bravo c'est formidable!
olivia